Bigindicator

Lignes de Chance

Event  |  Reviews  |  Comments
002_9feb
Le Labyrinthe, 2007 Pierre Noire, Graphite Et Acrylique Sur Toile 8x2,50 M © Courtesy of the artist and FONDATION RICARD
Lignes de Chance

12, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
France
March 9th, 2010 - March 28th, 2010

QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://fondation-entreprise-ricard.com
NEIGHBORHOOD:  
8th Arrondissement
PHONE:  
33 (0)1 53 30 88 00
OPEN HOURS:  
Open Tuesday to Saturday from 11 am to 7 pm except holidays
TAGS:  
installation

DESCRIPTION

L'art détient sur nous-mêmes un savoir qui excède tout autre, et ce savoir est conformé comme un dessin, non comme un langage.
Jean Luc Nancy

A l'occasion du salon du dessin contemporain, la Fondation d'entreprise Ricard et les Beaux-arts de Paris (www.ensba.fr) s'associent pour présenter une sélection d'œuvres d'étudiants et jeunes artistes diplômés de l'Ecole, dont la pratique du dessin est le fondement de l'œuvre.

« La relation traditionnelle du dessin à l'idée, à la possibilité d'observer dans ses traces le processus créateur lui-même, augmenté de nos jours des possibilités offertes par les techniques et matériaux nouveaux, permettent de concevoir tout autrement l'espace et la matérialité du dessin contemporain.

Le propos de l'exposition à la Fondation d'entreprise Ricard est de présenter des ensembles de travaux graphiques d'une vingtaine de jeunes créateurs tous issus de l'Ecole des beaux-arts, pour qui cette pratique est centrale et un moyen d'expression autonome.

Le dessin est pratiqué à l'aide de médiums et supports traditionnels, mais il peut aussi avoir recours à d'autres supports hors papier.
Dessin sériel, dessin en installation, dessin mural, dessin en mouvement etc....les œuvres exposées témoignent de partis pris esthétiques très divers, affirmant tous dans leurs formes ou dispositifs une grande singularité.

Ces œuvres et ces recherches graphiques attestent de l'apparition d'un nouveau dessein, un dessin élargi (au sens où Novalis avait pu parler de "poésie élargie") où la notion même de dessin se renouvelle constamment. »

Bernard Moninot