Bigindicator

P.I.G. Dormir avec les ancêtres

Event  |  Reviews  |  Comments
20121104052704-09__11412
© Courtesy of the Musée de la Chasse et de la Nature
P.I.G. Dormir avec les ancêtres

62 rue des Archives
75003 Paris
France
September 25th, 2012 - December 9th, 2012

QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.chassenature.org
NEIGHBORHOOD:  
3rd Arrondissement
EMAIL:  
r.abrille@chassenature.org
PHONE:  
+33 01 53 01 92 40
OPEN HOURS:  
Tue - Sun 11am-6pm
TAGS:  
installation

DESCRIPTION

Dormir avec les Ancêtres est la troisième exposition du « projet P.I.G. » (P.I.G. pour Polynesian Instant Geography), cycle d’expositions initié par Hilarius Hofstede et Berend Hoekstra en 1999 à Amsterdam (Stedelijk museum of Modern art) et dont la deuxième édition a été présentée aux musées royaux d’Art et d’Histoire de la porte de Hal à Bruxelles en 2002.

Figures marquantes de l’avant-garde néerlandaise, Hilarius Hofstede (né en 1965) et Berend Hoekstra (né en 1953) se sont associés pour former la pseudo « Polynesian Instant Geography » dont les initiales P.I.G. ont valeur de manifeste. Les références à une civilisation polynésienne fantasmée, dont ils n’auraient retenu que le primitivisme guerrier ou le cannibalisme rituel, servent d’alibi à une entreprise de subversion de la culture occidentale. Faisant prétendument œuvre d’ethnographes, ils investissent les institutions muséales. Dans l’esprit de modernes cabinets de curiosités, ils y accumulent les références transculturelles, confrontant les icônes du pop et de l’art contemporain (Joseph Beuys, Andy Warhol, Damien Hirst…) aux collections naturalistes ou aux objets provenant des Iles Marquises. Dans un désordre provocateur et stimulant qui se joue de l’ordre établi, ils distillent leurs propres créations dans les collections historiques (peintures de Berend Hoekstra, installations d’Hilarius Hofstede). Le projet parisien a été initié dès 2008, peu de temps après la réouverture du musée de la Chasse et de la Nature et son positionnement parmi les lieux voués à la création contemporaine. Outre les thèmes couramment développés par Berend Hoekstra et Hilarius Hofstede autour des tensions entre la nature et l’artifice, la création et la destruction, le rationalisme et la superstition, la raison et la folie, l’animal et l’humain, l’histoire et la modernité, une place particulière sera réservée cette fois aux questions environnementales en écho aux risques encourus par la planète.