Bigindicator

Rolls & Bubbles

Event  |  Reviews  |  Comments
20120601140250-07--53112
© Courtesy of Galerie Loevenbruck
Rolls & Bubbles

6. rue Jacques Callot
75006 Paris
France
June 9th, 2012 - July 28th, 2012

QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.loevenbruck.com/
NEIGHBORHOOD:  
6th Arrondissement
EMAIL:  
contact@loevenbruck.com
PHONE:  
+33 (0)1.53.10.85.68
OPEN HOURS:  
Tue-Sat 11-7 or by appointment
TAGS:  
installation

DESCRIPTION

Comme à son accoutumée, Morgane Tschiember s’attaque à la peinture sans toile ni châssis mais avec un cortège de matériaux renouvelés, ceux de la construction : bois, verre et acier. Je dis volontairement « s’attaque », car la peinture est, pour tout artiste qui la respecte, une question qui relève de l’affrontement. Avec les Rolls, série d’oeuvres engagées tout récemment pour son exposition au CRAC de Sète, elle affirme elle-même chercher à « mettre la peinture en danger » en se frottant à l’hérésie, au mélange de la peinture à l’huile avec la peinture à l’eau. Défiant les lois de la physique, les deux matières non-miscibles se rencontrent à la surface de deux rouleaux d’inox tramé compressés l’un contre l’autre pour forcer le mélange qui, pourtant, résiste. De cette violence faite à la peinture par le frottement, l’écrasement mécanique, résultent comme des traces de lutte, les séquelles d’un dialogue de corps antagonistes à la communion impossible d’où seule la couleur sort vainqueur. Face à ces rotatives absurdes qui ne produisent rien d’autre que la mémoire de leur contact, des protubérances paraissent éclore de socles laqués blancs à moins que, comprimées entre leurs parois, elles ne cherchent à s’en échapper. Ébauchée à l’automne dernier, cette série de Bubbles matérialise le souffle de l’artiste en des sphères dont la lascivité apparente n’est que feinte. Issues d’une matière malléable en fusion, les bulles se sont figées dans un état proche de l’informe, ni réellement transparentes ni franchement opaques, elles sont subtilement colorées de reflets roses ou blancs. Là encore, la rencontre de deux matériaux, verre et bois, ne se fait pas sans heurts. L’un brûle l’autre tandis que ce dernier contraint le premier et que forme et contreforme se confondent. Le socle n’en est plus seulement un, il fait partie intégrante du processus de formation de l’oeuvre : les globes sont soufflés contre lui et s’y insèrent autant qu’ils y reposent. Et une fois encore, l’oeuvre de Morgane Tschiember ne laisse pas de croiser peinture et sculpture en un même mouvement, un appel de la matière, troublé par l’attrait de la couleur, à moins que ce ne soit l’inverse…


Aude Launay

Morgane Tschiember est née en 1976. Elle vit et travaille à Paris
En début d’année, Morgane Tschiember a bénéficié d’une exposition personnelle, Swing’nd Roll & Bubbles, au CRAC de Sète où a été, entre autres, produite l’oeuvre monumentale Swing présentée actuellement à la fondation d’Entreprise Ricard.

Morgane Tschiember a dernièrement exposé en France : Être Là, Zoo Galerie de Nantes, 2007 ; Iron Maiden, galerie Loevenbruck, 2007. Et à l’international : Morgane Tschiember, Super Window Project, Kyoto, Japon, 2010 ; The Shortest Way to Sleepness, AVA Gallery, New York, États-Unis, 2010 ; Morgane Tschiember, galerie Lange & Pult, Zürich, Suisse, 2009.
Elle a aussi participé aux expositions collectives : Casser la baraque, Galerie MélanieRio, Nantes, 2011 (commissaire Patrice Joly) ; Le Monochrome sous tension, Galerie Tornabuoni, Paris, 2010 (commissaire Matthieu Poirier) ; Morgane Tschiember / Christian Robert-Tissot, Konsortium, Düsseldorf, Allemagne, 2010 ; Poétique du chantier, Musée-Château d’Annecy, 2009 (commissaires Jean-Max Colard et Juliette Singer) ; Sculpteurs de trottoirs - Autour de Raymond Hains, Centre d’art le Quartier, Quimper, 2009 (Commissaire Marion Daniel) ; Duel - Olivier Mosset / Morgane Tschiember, Galerie Sollertis, Toulouse, 2008 ; Biennale de l’Estuaire,
Nantes, 2007 ; Zones Arides, Le Lieu Unique, Nantes, Espace Paul Ricard, Paris et MOCA, Tucson, États-Unis, 2006-07 (commissaires Patrice Joly et Beth Weinstein).
Morgane Tschiember a remporté le Prix Fondation d’entreprise Ricard en 2001 et a été lauréate
du programme de Culturesfrance ISCP/Ateliers Newyorkais en 2009.
En 2012, le Fonds National d’Art Contemporain a fait l’acquisition de l’oeuvre Unspecific Space
(2010).