Bigindicator

La Mer Bleue

Event  |  Reviews  |  Comments
20120529110704-182_studio
© Courtesy of the Artist and Elisa Platteau & Cie Galerie
La Mer Bleue

44, Rue Ravensteinstraat
1000 Brussels
Belgium
June 2nd, 2012 - July 14th, 2012
Opening: June 2nd, 2012 12:00 PM - 7:00 PM

QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.elisaplatteau.com
NEIGHBORHOOD:  
Center - Downtown
EMAIL:  
info@elisaplatteaucie.com
PHONE:  
+32 (0)2 219 16 11
OPEN HOURS:  
Thu-Sat 2-6 & on appointment

DESCRIPTION

Anne-Marie Schneider is born 1962, Chauny, France and 
lives and works in Paris. For her first solo show at the gallery Elisa Platteau & Cie Anne-Marie wrote the following:

La Mer Bleue

Un aplat bleu c'est la mer et le ciel qui ne se distinguent plus.
Une pièce des pièces où l'on ne puisse pas leur assigner des noms, les contours des murs n'existent pas,
On met le strict minimum dans une pièce pour juste lui donner un nom.
Inondation du bleu.
Entre des barreaux blancs de l'oxygène bleu.
Une spirale d'eau fait tourner le corps.
Autour de la croix du bleu.
Le bleu absorbe la peau rose
Un corps épave flotte comme du bois
Le mercure surnage dans l'eau.
Rien qu'un fil fait défiler le printemps, fleurs et fruits, le bleu fait graviter les corps, les galets, les pierres aident les corps à tomber aussi le chas d'aiguille suspend le fil, un trait gravite la page. Les fonds de la mer suspendent le temps.
Les pierres, les galets s'érodent et prennent la forme de pastilles ou de pilules.
Je suis habillée de bleu, et mon ombre sur l'eau glacée me rend plus forte. J'existe. Au loin des yeux s'éloignent, la page est partagée en deux, mais la structure de mon visage est une croix.
C'est le matin, les yeux s'accrochent aux persiennes.
Une horizontale pour supporter deux verticales qui se touchent: deux corps. Trois feuilles en une ne peuvent contenir un corps, nous sommes obligées de le plier.
Le bleu appelle le blanc. Un château au loin pourtant il n’y a pas de fantôme mais il neige tout simplement
La transparence du blanc sur du bleu est toujours forte. Le bleu est aussi fort que l'eau qui zigzague pour prendre la forme d'un tuyau mais quand il gèle le blanc arrête la circulation. Le blanc et le bleu sont faits pour se contredire et s'associent de par leur matière très bien.
Construire un totem pour éviter de ne pas être trop en famille.

Anne-Marie Schneider - 2012