STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie de Multiples

Venue Display
Galerie de Multiples
17 rue Saint Gilles
75003 Paris
France
Venue Type: Gallery

Neighborhood:
3rd arrondissement



,
> CURRENT EXHIBITIONS & EVENTS
August 2nd - September 1st Summertime
 
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.galeriedemultiples.com
EMAIL:  
galeriedemultiples@wanadoo.fr
OPEN HOURS:  
Tue - Sat 11am-7pm
PHONE:  
+33 (0)1 48.87.21.77
[large map]
DESCRIPTION

Existe-t-il une définition satisfaisante de l’œuvre multiple ?
La plus courante nous vient du 19ème siècle : jusqu'à huit exemplaires plus quatre épreuves d'artiste, c'est une pièce unique, au-delà, c'est un multiple. En réalité, c'est une définition qui distinguait l’original de la copie, pas l'œuvre unique de l’œuvre d’art multiple. La seule qui corresponde à la réalité serait finalement de dire qu'un multiple est une œuvre numérotée et signée, qui existe en plusieurs exemplaires, revendiquée par l'artiste comme étant une œuvre d'art ! Qu'il y en ait cinquante ou deux, ce sont des multiples.

Quels que soient le médium et la technique employés ?
Il n'y a pas de lien entre la technique utilisée et la définition du multiple. On le relie souvent à la sérigraphie, à la photographie, à la lithographie, au son, à la vidéo, à toute œuvre qui fait appel à des techniques de reproductibilité. Mais ça n'est pas forcément le cas. A la galerie, on a, par exemple, un Etienne Bossut en résine ou un Jacques Julien en bois, métal et fleurs ou encore une peinture murale de Stéphane Calais. C’est pareil avec Mike Kelley, Monica Bonvicini ou Mathew McCaslin dont les multiples sont des œuvres d’atelier qui n’utilisent pas de techniques de reproductibilité. Elles existent simplement en plusieurs exemplaires. C’est de plus en plus le cas dans les pratiques contemporaines.

Pourquoi avoir consacré une galerie au multiple ?
Disons que notre ambition était de rendre l'art accessible par ce mode de production spécifique, en s'adressant à ceux qui s’intéressent et qui connaissent l’art contemporain et qui souhaitent acquérir des œuvres sans disposer de moyens énormes. L’idée n’était pas de faire de l’art à prix réduit, mais plutôt d’art de son temps rendu accessible par des moyens de production spécifiques.


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.