Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Gaudel de Stampa

Exhibition Detail
ALBRECHT SCHAFER, KATHRIN SONNTAG
49, Quai des Grands Augustins
75006 Paris
France


January 29th, 2010 - March 13th, 2010
 
, Albrecht SchäferAlbrecht Schäfer
© Gaudel de Stampa
, Albrecht SchäferAlbrecht Schäfer
© Albrecht Schäfer
< || >
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.gaudeldestampa.com
NEIGHBORHOOD:  
6th Arrondissement
EMAIL:  
denis@gaudeldestampa.com
PHONE:  
+33 1 40 21 37 38
OPEN HOURS:  
Ouvert du mercredi au samedi de 14h30 à 19h & sur rendez-vous
TAGS:  
digital, mixed-media, photography
> DESCRIPTION

Les oeuvres d’Albrecht Schäfer et Kathrin Sonntag opèrent dans l’entre-deux des apparitions et de la réalité, dans l’espace produit par les métamorphoses et transformations du regard et des matières. Les deux artistes créent des moments d’émerveillement à l’aide de matériaux et de principes différents :Albrecht Schäfer met le matériau en avant tandis que, pour Kathrin Sonntag, c’est le regard qui joue le rôle principal.

Tel un arc bandé, une sculpture d’Albrecht Schäfer se courbe entre le sol et le plafond. Sa nature contredit volontairement l’impression que sa forme est régie par les forces de tension et elle montre plutôt l’association fragile entre deux matériaux radicalement différents. La forme, faite à moitié de papier journal et à moitié de voliges de bois, se contente de suivre le poids des deux matériaux. A l’inverse de la démonstration tangible de la gravitation, les frottages d’Albrecht Schäfer donnent à voir un processus de disparition dans lequel l’artiste expérimente avec les qualités visuelles des mots. Il frotte des pages de journal sur du bristol jusqu’à obtenir des zones de couleurs au caractère presque fantomatique. La poussière de pigment de la page du quotidien se prend alors dans la texture du carton et devient une sorte de relevé visuel des articles et des photographies. Albrecht Schäfer, avec cette série, devient un chef d’orchestre de l’invisible transformant les figures visuelles cachées d’un texte imprimé en une image intemporelle.

Comme dans un tour de magie, les films et photographies de Kathrin Sonntag manipulent des objets quotidiens pour en faire des accessoires qui doivent séduire et capturer l’oeil. Son film 16mm « Tango »est une démonstration ludique du tour permettant de retirer une nappe d’une table sans faire bouger — et en encore moins briser — les verres et assiettes qui s’y trouvent. Son pouvoir d’attraction réside dans le grand écart entre la compréhension du trucage et l’illusion qui nous ensorcelle.
Le temps de l’attente et l’instant de surprise sont associés dans la série de photographies de Kathrin Sonntag intitulée « flic-flac ». Les photographies — représentant une tasse, une table ou une théière —, jouent avec la volonté du regard de réunir les différentes parties pour créer une unité. Et ce n’est que par l’observation attentive que le cerveau reconnaît ce que l’oeil cherchait à lui cacher. Dans la série « flic-flac » les reflets complètent le visible, les ombres délimitent l’invisible et les attentes sont mises à mal par l’imprévisible.


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.