STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Eric Dupont

Exhibition Detail
À FLEUR DE PEAU II: LE DESSIN À L’EPREUVE
138, rue du Temple
75003 Paris
France


January 10th, 2009 - February 28th, 2009
Opening: 
January 10th, 2009 6:00 PM - 9:00 PM
 
, Penny YassourPenny Yassour
© Galerie Eric Dupont
> ARTISTS
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://eric-dupont.com
NEIGHBORHOOD:  
3rd Arrondissement
EMAIL:  
info@eric-dupont.com
PHONE:  
0033 1 44 54 04 14
OPEN HOURS:  
Tues-Sat 11-7 and by appointment
> DESCRIPTION

Ceux qui connaissent la galerie l’auront compris, j’affectionne tout particulièrement le dessin.
En effet, il y a trois ans lors de la précédente exposition consacrée au dessin, je m’étais posé
la question du : Pourquoi le dessin ? Et j’y avais répondu par une sentence assez lapidaire :
« parce que j’aime ça ! ».  Le souvenir des feuilles que j’ai découvertes ici et là me poursuit
toujours. Cependant, je n’en reste pas là puisque le dessin représente bien davantage,
aujourd’hui ce me semble, que quelques traits du papier. Le dessin peut envahir les murs, il
peut pénétrer tout l’espace à sa disposition, il peut le partitionner, le contraindre et l’amplifier,
il peut même occuper l’espace d’un écran de cinéma — nous y reviendrons.
Quelle que soit sa forme, le dessin ne triche pas, pour cette raison et pour bien d’autres encore
je l’affectionne. Son artifice est bien souvent de n’en avoir aucun ; il est le chemin le plus
court de l’esprit au résultat, le véhicule le plus prompt à l’affirmation d’une sensation, à la
réalisation d’une Vision ou d’une image. Je me souviens de ce que m’a raconté un homme à
qui Le Corbusier avait montré un dessin minuscule, un premier jet, il contenait à lui seul, au
dire de l’auteur, la Chapelle de Ronchamp. Je m’avancerais presque à dire que le dessin est en 
Grands Maîtres ont aujourd’hui un tel succès. Le dessin témoigne de l’audace de son auteur,
de sa capacité à réduire le monde à un geste ou à quelques traits, il concentre la pensée en lui
donnant une forme qui semble s’accomplir définitivement sous nos yeux. Il possède
l’incroyable évidence de la fulgurance et de l’action, aussi ténue soit-elle, je m’avancerais à
dire que le dessin cristallise la fulgurance de l’action, qu’il la précipite.

Le dessin est libre et à Fleur de peau dans les portraits esquissés sur le motif de Damien
Cabanes, il est méticuleux et fragile dans les encres ondoyantes de Didier Mencoboni, il est
adventice chez Clément Bagot où la feuille ne semble jamais tout à fait assez grande pour
contenir le projet original. Je le vois All over et captif à la fois lorsqu’en suivant sur une
plaque de verre les évolutions d’un danseur, Lætitia Legros transcrit les mouvements
gracieux du danseur qui arpente le clair obscur d’une scène. Il est inquiétant lorsque Penny
Yassour suspend ses formes de latex et les sépare tout en les laissant ouvertes sur les volumes
de la galerie. Il est commencement et aboutissement dans la vidéo « Kohol » de Yazid Oulab.
Il devient menaçant dans les dessins de Marine Joatton, aléatoire et contrôlé dans les œuvres
de Paul Pagk ou de Claire-Jeanne Jézéquel, agrémenté de collages pop chez Thierry
Costesèque, ou bien il navigue entre sculpture et lueur dans les splendides light stripes
(bandes lumineuses) de Siobhan Liddell. On pourra aussi découvrir les cartes postales de Gil
& Moti, ainsi que quelques dessins récents de Myriam Mechita. Pour la première fois en
France seront présentées les découpes en ombre chinoise de l’artiste mexicain Daniel Alcalà ;
il présente une série de six arbres exotiques aux excroissances aériennes en forme d’antenne
ou bien affublés de cheminées en guise de troncs prêts à l’escalade.

On l’aura deviné, les pratiques du dessin intègrent toutes sortes de stratégies et offrent un
résultat pouvant aller du plus rudimentaire à un résumé des plus sophistiqué. Le sujet est vaste
et nous essayons de l’aborder simplement au sein de notre exposition.

Eric Dupont


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.