Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Marian Goodman - Paris

Exhibition Detail
LENS DRAWINGS
Curated by: Jens Hoffmann
79 rue du Temple
75003 Paris
France


June 28th, 2013 - August 2nd, 2013
Opening: 
June 28th, 2013 6:00 PM - 8:00 PM
 
, Shirana ShahbaziShirana Shahbazi, 2012
© Courtesy of Galerie Marian Goodman - Paris
,
© Courtesy of Galerie Marian Goodman - Paris
< || >
> ARTISTS
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.mariangoodman.com
NEIGHBORHOOD:  
3rd Arrondissement
EMAIL:  
parisgallery@mariangoodman.com
PHONE:  
+33 (1) 48 04 70 52
OPEN HOURS:  
Tues -Sat - 11am - 7pm
TAGS:  
photography
> DESCRIPTION

Galerie Marian Goodman is very pleased to announce an exhibition dedicated to contemporary photography curated by Jens Hoffmann. This is second time Hoffmann has brought to life the imaginary Museum of Modern Art and Western Antiquities and for this new exhibition he has invited forty five international artists whose works outline recent trends and developments in photography.

The title of the exhibition is a reference to Marcel Broodthaers’s work Museum of Modern Art, Department of Eagles (1968–72) and in the same way the exhibition’s ambition is to create a fictional museum.

The works will be displayed in the gallery main space as if they are relics of a bygone time. The exhibition design will follow that of the first show in the series dedicated to figurative and abstract painting (Thomas Dane Gallery, London, 2007), with an old-fashioned atmosphere that deliberately mimics a cultural history museum through its architecture, lighting, wall texts, extended object labels and other museological tropes.

An exceptional set of thirty five antique cameras, lent by the Musée Nicéphore Niépce in Chalon-sur-Saône, as well as a set of vintage photographic paper boxes will be presented in three large display cases in the center of the gallery, imitating the display conventions of the beginning of the 20th century in western museums.

For Jens Hoffmann : «The intent is to encourage the medium of photography to take a self-investigative look by presenting the (film) camera as an artifact from a distant era or different cultural context—something whose use value as an artistic tool is rapidly diminishing, while its historical curiosity value increases and photography as a medium is gaining an unprecedented form of popularity—mostly in form of snapshots taken with cellphone cameras.

The exhibition acknowledges the contributions the featured photographers have made to the ongoing discourses of photography and is intended to offer a critical reflection on the status of photography in the larger contexts of the visual arts in the digital age, in which a photograph can be based as much on a pure digital creation as it can be the result of a traditional photographic process, the creation of images through recording light on photographic paper.»


Jens Hoffmann is a curator and writer based in New York.He is the Deputy Director and Head of Exhibitions and Public Programs at the Jewish Museum in New York and Curator-At-Large at the Museum of Contemporary Art in Detroit.

Musée Nicéphore Niépce in Chalon-sur-Saône aims at explaining the ressources of photography since its invention by Niépce until the digital image. The museum is conceived as an introductory walk through the main principles of photography. Its collections gather almost three million photographs and objects offering the possibility of an always renewed visit.

***********************************

La Galerie Marian Goodman a le plaisir d’annoncer une exposition dédiée à la photographie contemporaine. Pour ce deuxième volet du musée imaginaire Museum of Modern Art and Western Antiquities (Musée d’art moderne et d’antiquités occidentales) , Jens Hoffmann a invité quarante-cinq photographes internationaux dont le travail reflète les différentes tendances et développements récents de la photographie.

Le titre de l’exposition fait référence au travail de Marcel Broodthaers intitulé Museum of Modern Art, Department of Eagles (1968–72) et de la même manière l’exposition se propose de créer un musée fictif.

La présentation prend le contrepied des expositions de photographie d’aujourd’hui et les œuvres seront montrées comme des reliques d’un temps révolu. L’accrochage et le décor de l’exposition s’inscrivent dans la continuité du premier volet consacré à la peinture figurative et abstraite (qui eut lieu à la Thomas Dane Gallery à Londres en 2007) avec une atmosphère délibérément désuète, reproduisant l’éclairage et la signalétique des musées d’antiquités du début siècle dernier.

Un ensemble exceptionnel de trente-cinq appareils photographiques anciens, prêté par le Musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône, ainsi qu’une collection de boîtes de papier photographique
« vintage » seront exposées dans trois grandes vitrines au centre de la galerie, rappelant également une muséographie démodée.

Pour Jens Hoffmann : « L’intention est de pousser le médium photographique à se livrer à une introspection en montrant (la pellicule) les appareils photographiques comme des artefacts issus d’une époque lointaine ou d’un contexte culturel différent ; un objet dont la valeur d’usage en tant qu’outil artistique est en train de diminuer rapidement, alors même que sa valeur en tant que curiosité historique augmente et que la photographie en tant que médium gagne peu à peu une forme de popularité sans précédent (essentiellement à travers les clichés pris avec les téléphones portables).

L’exposition salue la contribution des artistes à la réflexion actuelle sur la photographie. Elle vise également à proposer une pensée critique sur le statut de la photographie dans le contexte plus large des arts visuels à l’ère du numérique, à une époque où une photographie peut être aussi bien le résultat d’une création purement numérique que celui d’un procédé argentique traditionnel, c’est à dire une image créée à la suite d’un enregistrement de lumière sur du papier photographique».


Jens Hoffmann est un commissaire d’exposition et critique basé à New York. Il est directeur du Jewish Museum de New York et commissaire d’exposition pour le Musée d’art contemporain de Détroit.

Le Musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône a pour ambition d’expliquer les ressorts de la photographie depuis son invention par Niépce jusqu’à l’image numérique. Le musée est conçu comme un parcours initiatique autour des grands principes de la photographie. Ses collections regroupent près de trois millions de photographies et d’objets offrant la possibilité d’un parcours toujours renouvelé au fil des visites.


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.