Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Catherine Putman

Exhibition Detail
"Images à taille humaine"
40, rue Quincampoix
75004 Paris
France


June 22nd, 2013 - July 20th, 2013
Opening: 
June 22nd, 2013 3:00 PM - 8:00 PM
 
Terre en Voirin, Pierre AlechinskyPierre Alechinsky, Terre en Voirin,
2003, Lithographie , 121 x 160 cm - 40 épreuves
© Courtesy of the artist and Galerie Catherine Putman
> ARTISTS
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.catherineputman.com/
NEIGHBORHOOD:  
4th Arrondissement
EMAIL:  
contact@catherineputman.com
PHONE:  
(+33) 01.45.55.23.06
OPEN HOURS:  
Tue-Sat 2-7; and by appointment
TAGS:  
prints
> DESCRIPTION

La galerie Catherine Putman est heureuse de présenter les estampes monumentales de six artistes : Pierre Alechinsky, Georg Baselitz, Agathe May, Jonathan Meese, Georges Noël et Jean-Pierre Pincemin.

Ils ont chacun leur univers singulier mais tous utilisent la gravure comme un art à part entière. Leur familiarité avec l’estampe les a amenés à travailler en grand format, faisant appel aux diverses techniques que sont la xylographie, l’eau forte, la linogravure ou la lithographie.

Les techniques de l’estampe impliquent de la rigueur, celle de travailler à l’envers, de ne pouvoir revenir sur une incision. Cette pratique oblige l’artiste à travailler avec précision et demande pour certains un effort graphique de concision, qui permet d’aller à l’essentiel.

La contrainte technique de l’estampe est accentuée par le format. Le graveur est alors confronté à la monumentalité d’une plaque et d’une presse, et doit parfois faire preuve d’ingéniosité pour pallier à l’absence d’une presse assez grande ou pour trouver un papier au bon format.

La gravure monumentale nous éloigne du caractère intimiste du cabinet d’estampe ; elle ne peut se présenter dans un tiroir au regard attentif de l’amateur. Elle s’expose, aux murs.

Lorsque l’image est figurative ou traite de la représentation humaine, dans les oeuvres présentées de Georg Baselitz, Agathe May ou Jonathan Meese, la monumentalité crée une intimité troublante, l’expression « à taille humaine » prend son sens et déroute le regardeur. Elle permet dans un récit imagé comme «Résumé » - lithographie tirée sur la presse à bras monumentale Voirin - de Pierre Alechinsky de pénétrer dans un univers. Les peintres Georges Noël et Jean-Pierre Pincemin, ont pratiqué la gravure, ici la xylographie, séduits par le travail du bois et par la suprise qui naît du décalage entre le travail sur la plaque et le résultat final.

Cette exposition propose donc une sélection de grands formats (en moyenne 160 x120 cm) de ces artistes, peintres et sculpteurs mais aussi graveurs qui savent, ou ont sû, tirer partie de cette monumentalité en estampe.

Pierre ALECHINSKY

Né en 1927 à Bruxelles, Belgique. Vit et travaille à Bougival.
Membre du mouvement CoBrA, il ne cesse d’en perpétuer l’esprit et en revendique toujours l’héritage, qui lui permet d’accéder à une grande liberté d’expression. L’oeuvre du peintre Alechinsky est inséparable de son travail de graveur. Son oeuvre gravée est immense, aussi foisonnante et luxuriante que sa peinture avec une même vitalité graphique et chromatique, une variété de techniques, privilégiant souvent eaux-fortes et lithographies.

Georg BASELITZ

Né en 1938 à Deutschbaselitz, Saxe (ancienne RDA). Vit et travaille à Munich, Allemagne.
Peintre, sculpteur, graveur. Georg Baselitz est considéré aujourd’hui comme un des plus grands graveurs de sa génération. Depuis 1977, Georg Baselitz a réalisé plusieurs séries de linogravures monumentales, pouvant aller de 160 à 250 cm. En 2012, la galerie Catherine Putman qui est son éditeur français depuis 1997, a édité une eau-forte d’un format exceptionnel pour cette technique : «Sing Sang BDM II» (147,5 x 99 cm).

Agathe MAY

Née en 1956 à Neuilly-sur-Seine. Vit et travaille à Montreuil.
Les gravures d’Agathe May sont encrées comme des peintures, tirées à la main, assemblées, collées, rehaussées. Pour ses plaques et ses tirages, l’artiste privilégie souvent les grands formats, notamment dans ses portraits «grandeur nature» et ses parterres de fleurs où le regard se perd. « Agathe May pratique en effet la gravure, mais d’une manière très singulière. Quand, après d’innombrables études et essais, la planche a été tirée, par elle-même, elle la rehausse de couleurs. Chacune est ainsi unique, au gré des expérimentations chromatiques. Le terme technique convenable est «monotype». » P.Dagen, Le Monde, 01.06.2007

Jonathan MEESE

Né à Tokyo en 1971, vit et travaille à Berlin et à Hambourg.
Jonathan Meese est peintre et sculpteur. Il participe à d’importantes expositions comme « Generation Z » au PS1 à New York en 1999, « New Blood » à la Saatchi Gallery à Londres en 2004, « Dyonisiac » au Centre Pompidou en 2005. Deux grandes expositions lui sont consacrées en 2006, à la Deitchtorhallen de Hambourg et au Magasin de Grenoble puis en 2010 au Museum of Contemporary Art de Miami.

Il commence à graver en 2003. Les techniques ancestrales de gravure sont pour lui des moyens de propagande pour l’art comme règle, et pour la liberté de l’art. Jonathan Meese dit de la gravure : « ce qui est direct et rapide me convient parce que c’est le plus radical ». Rapidité et précision rejoignent le concept de « graphik », fondamental dans son art : « quand quelque chose est graphik cela veut dire que c’est précis, que cela surgit de vous. C’est simple, c’est clair, ce n’est pas adouci. Cela se réfère aux procédures graphiques et aux possibilités que vous pouvez saisir pour servir l’art » .

Georges NOËL

Né en 1924 à Béziers. Mort en 2010 à Paris.
La peinture de Georges Noël est caractérisée par un travail sur la matière et une écriture spontanée et fantasque. Moins connu pour ses gravures, Georges Noël pratiquait principalement la xylographie imprimée sur papier japon. Libérées de la matière plus épaisse de ses peintures, on y trouve les mêmes couleurs inspirées de la nature et des civilisations archaïques.

Jean-Pierre PINCEMIN

Né à en 1944 à Paris. Mort en 2005, à Arcueil.
Peintre, graveur et sculpteur, au départ proche de Support/Surface puis passant à la figuration dans les années 1980, Jean-Pierre Pincemin a exploré de multiples manières de peindre pour produire une oeuvre multiforme. Son oeuvre gravéee - eau-forte, aquatinte, xylographie et lithographie - a fait l’objet d’un catalogue raisonné : «Jean - Pierre Pincemin Gravures 1971 - 1997», Musée de la Cohue, Somogy.

La galerie dispose d’un fond d’estampes de Jean-Pierre Pincemin, dont certaines ont été éditées par
Catherine Putman dans les années 1990.


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.