Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Jean Brolly

Exhibition Detail
Livres brûlés
Curated by: Jean Brolly
16 rue Montmorency
75003 Paris
France


December 6th, 2012 - December 29th, 2012
Opening: 
December 6th, 2012 5:00 PM - 8:00 PM
 
,
© Courtesy of Galerie Jean Brolly
,
< || >
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.jeanbrolly.com
NEIGHBORHOOD:  
3rd Arrondissement
EMAIL:  
galbrolly@wanadoo.fr
PHONE:  
+33 01 42 78 88 02
OPEN HOURS:  
ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h (open Tuesday to Saturday 11 - 7pm
TAGS:  
installation
> DESCRIPTION

Avant de découvrir son exposition personnelle au MAMAC de Nice en février prochain, Bernard Aubertin présente à la galerie Jean Brolly ses dernières réalisations. Après ses expositions « Peintures monochromes or » (2006), « Tableaux feu et monochromes » (2010), « Rouge » (2012), cette dernière a pour titre « Livres brulés ».

Bernard Aubertin serait-il un artiste pyromane ? C'est la question que l'on peut se poser en voyant cet ensemble de livres brûlés présentés ouverts et accrochés au mur dans des boîtes en plexiglas. « Depuis 50 ans je brûle des livres pour faire table rase des liens du passé » déclare t-il. Si les premiers livres brûlés étaient le plus souvent des annuaires téléphoniques, les livres sélectionnés ont tous pour sujet la psychanalyse, et tous sont annotés. Ils proviennent d'une bibliothèque privée, celle de Henry Coste (photographe), auquel Bernard Aubertin rend ici hommage.

Très tôt, l'artiste s'est intéressé au feu. Ses premiers tableaux feu datent de 1961. Pour l'artiste, les traces ou les formes hasardeuses produites par le feu, symbole de création, illustrent la réalité concrète. Toutes sont nouvelles, différentes et éphémères. Il privilégie ainsi ce moment où les pages se consument et où l'œuvre, pendant un court instant, est vivante.

Bernard Aubertin a développé son œuvre pyrotechnique avec des allumettes assemblées en chemin ou cercle de feu. Dans la vitrine, il présente un grand cercle en aluminium perforé de 7228 trous où dans chacun, vient se loger une allumette. Une avant-première de son exposition à Nice, où la mise à feu sera faite sur place.

Parallèlement aux libres brûlés, l'artiste présente un ensemble de monochromes rouges, sur toile, sur bois avec des fils de fer et sur des plaques en acier striées. La technique varie : classique, au pinceau, au rouleau ou à la spatule ; moins classique, avec le dos d'une petite cuillère donnant l'effet d'une surface recouverte par des cratères.

Bernard Aubertin pense son travail en terme de « sensation physique » et de « combat » pour parler de cette couleur qui va dominer une grande partie de son œuvre. La couleur rouge a toujours été et continue d'être pour l'artiste la couleur la plus appropriée pour diffuser cette énergie par imprégnation.


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.