STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Beckel Odille Boïcos

Exhibition Detail
ARTIFICES
1 Rue Jacques Coeur
75004 Paris
France


November 15th, 2012 - December 20th, 2012
Opening: 
November 15th, 2012 5:00 PM - 8:00 PM
 
,
© Courtesy of Galerie Beckel Odille Boïcos
> ARTISTS
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.galbob.fr
NEIGHBORHOOD:  
4th Arrondissement
EMAIL:  
galeriebob@gmail.com
PHONE:  
+33 (0)1 40 27 89 30
OPEN HOURS:  
Tuesday to Saturday 2pm to 7pm
TAGS:  
photography
> DESCRIPTION

Artifices explore la nature morte en photographie contemporaine dans l’œuvre de cinq photographes de nationalité, de génération et de style très différents. Ce qui les réunit est une façon commune de transformer la réalité tout en restant fidèles à l’objectivité de la prise de vue photographique.

Vadim Gushchin (Russe, né en 1963) et Enrico Cattaneo (Italien,né en 1933) photographient des objets très simples ou banals. Le cadrage géométrique ainsi qu’un éclairage net et profond confèrent aux livres, aux boîtes en carton et aux partitions musicales photographiés par Gushchin une dimension abstraite et mystérieuse. Ils deviennent des objets emblématiques porteurs d’une mémoire russe à la fois personnelle et historique.

Cattanneo photographie, quant à lui, des outils métalliques d’ouvrier qui rappellent ses pérégrinations dans le monde des grèves et des manifestations ouvrières de l’Italie des années 60. Dans un éclairage flatteur de studio qui rappelle celui utilisé pour la photo publicitaire à l’ancienne ou les portraits de vedettes de cinéma des années 60, il réussit à donner à chacun de ces outils une personnalité très marquée : masculine ou féminine, agressive ou gracieuse. Ses transformations anthropomorphiques d’objets usuels font preuve d’un sens d’humour très subtil et d’une grande sophistication visuelle.

Christopher Rauschenberg (Américain, né en 1961) photographie lui l’accumulation insolite d’objets et de peintures dans l’univers du marché aux puces de St Ouen. Comme dans les œuvres de son père Robert (1925-2008)   son œil est attiré par la fragmentation, l’accumulation et la juxtaposition d’images symboliques, de couleurs et de matières saugrenues. Chaque cadrage crée une composition originale racontant une histoire née du hasard des voisinages éphémères et aléatoires du monde des brocanteurs.

Jean-Christophe Ballot (Français, né en 1960) est un photographe connu surtout pour ses photos de paysages urbains (exposés à La Maison Européenne de la Photographie en 2007) et d’ambiances muséales (exposées au Louvre en 2004 et au Musée d’art moderne de Thessalonique en 2012). Dans la série Opéra Chimérique il puise dans son expérience de photographe d’architecture et de sculpture pour l’élaboration d’une mise en scène théâtrale, merveilleusement macabre, d’objets flottants, de tissus et de bâches en plastique maculés de peinture rouge . La couleur, l’éclairage, les ombres transforment les objets en acteurs d’un grand guignol baroque avec toute la richesse picturale d’une vanité flamande.

Vivian van Blerk (Sud Africain, né en 1971) est spécialiste aussi de la photographie de mises en scène d’atelier. A la différence de Ballot,lui, crée ses propres objets. Il construit, sculpte et peint des univers fantastiques en maquette. Une fois la maquette terminée elle est savamment éclairée et photographié. Dans la série From a New World la couleur est mise directement sur le négatif en noir et blanc avant que la photo soit tirée. Les  maquettes ainsi photographiées sont transformées en véritables trompe-l’œil d’une luminosité et d’une profondeur qui rappellent aussi la richesse et le mystère des natures mortes de l’ère baroque.

A la différence de beaucoup de nouveaux photographes qui manipulent l’image photographique sur écran grâce aux outils numériques de plus en plus perfectionnés, les cinq photographes d’Artifice restent fidèles à la vision de l’objectif photographique. Celui-ci cadre et capte toujours une réalité matérielle.  Cette réalité est  transformée en vision poétique ou picturale grâce aux procédés de cadrage, d’éclairage, de mise en scène et du travail sur le négatif. La photo préserve ainsi sa vérité à elle, la lumière et l’espace capté dans l’instant d’une prise de vue.

 **********************

Artifices explores still life in contemporary photography in the work of five photographers of different nationalities, generations and styles. What they have in common, however, is a way of transforming reality while remaining faithful to the objective nature of the photographic shot.

Vadim Gushchin (Russian, born 1963) and Enrico Cattaneo (Italian, born 1933) photograph simple and banal objects or tools. The geometric compositions and the clear, deep lighting on the books, cardboard boxes and musical scores photographed by Gushchin confer on them an abstract and mysterious dimension. His objects become emblematic, carriers of a personal and historical Russian memory.

Cattanneo photographs, metal workmen’s tools that recall his experience of labor strikes and protest marches in 1960’s Italy. In a flattering studio light similar to that used for old publicity shots and for the portraits of sixties movie stars, he succeeds in giving to his tools a distinctive personality - masculine or feminine, aggressive or graceful. His anthropomorphic transformations of ordinary tools are characterized by a subtle sense of humor and great visual sophistication.

Christopher Rauschenberg (Américan, born 1961) photographs the extraordinary accumulations of objects and pictures typical of the chaotic world of the Paris flea market. As in the work of his father, Robert (1925-2008),   his eye is attracted by the fragmentation, accumulation and juxtaposition of symbolic images, colors and odd materials.  Every framed shot reveals an original composition and tells a specific story born of the fortuitous meetings of bizarre objects in second hand dealers’ shops.

Jean-Christophe Ballot (French, born 1960) is best known for his photography of urban landscapes (exhibited at the Paris Maison Européenne de la Photographie in 2007) and museums (shown at the Louvre in 2004 and at the modern art museum of Thessalonica in 2012). In the series Chimerical Opera he uses his experience in architectural and sculpture photography in order to stage marvelously macabre decors of floating objects, fabrics, and plastic sheets splashed with red paint. Color, lighting and shadow transform the objects into the actors of a baroque opera that possesses all of the richness of a Flemish vanity still life.

Vivian van Blerk (South African, born in 1971) is also a specialist of elaborate studio set ups. He, however, creates his own objects and backdrops. He builds, sculpts and paints fantastic scale models. When done he carefully lights and photographs them. In the series From a New World color is added on to the black and white negative before the photo is printed. Thus photographed his theatrical sets become veritable trompe-l’œils with a luminosity and depth that also recall the richness and mystery of the still lives of the Baroque era.

Unlike many contemporary photographers who manipulate the photographic image using increasingly sophisticated computer tools, the five photographers of Artifices remain faithful to the objective view of the lens. The photographic lens captures material reality.  This reality is then transformed into a poetic or pictorial vision thanks to composition, lighting, studio set ups and manual work on the negative.  The photo preserves its own truth, that of light and real space captured in the instant of a shot.


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.