STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Photo 12

Exhibition Detail
LOST IN MEDITATION
14, rue des Jardins Saint-Paul
75004 Paris
France


October 26th, 2012 - December 1st, 2012
Opening: 
October 25th, 2012 6:30 PM - 9:00 PM
 
,
© Courtesy of Galerie Photo 12
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.galerie-photo12.com
NEIGHBORHOOD:  
4th Arrondissement
EMAIL:  
galerie@galerie-photo12.com
PHONE:  
01 56 80 14 40
OPEN HOURS:  
From Monday through Friday, 10:00 am to 18:30 pm. Closed between 13:00 and 14:30 pm. Open on Saturdays upon request.
TAGS:  
photography
> DESCRIPTION

Douze ans après leur exposition à la Maison Européenne de la Photographie (Hommage au peintre Edward Hopper) Clark et Pougnaud reviennent avec une série de photographies inspirées des tableaux de Vilhelm Hammershoi présentée dans un décor aux accents scandinaves.

LA SCÉNOGRAPHIE

Pénétrez dans une galerie d’art devenue un appartement le temps d’une exposition.

Sur les murs peints en gris pâle, une douzaine de photographies grand format (100 x 120cm) et quelques objets évoquent l’intimité d’un intérieur privé dans le style scandinave.

Dans la première salle : des tomettes lustrées au sol, un buffet haut, quelques céramiques, des fleurs fraiches. Dans la deuxième salle, une table basse, une coupe en porcelaine, des fruits de saison répandent une odeur sucrée. De rares objets créent une sensation d’équilibre et d’harmonie. La galerie devenue appartement, décor de théâtre, cadre de vie, refuge protecteur contre un extérieur urbanisé, bruyant et agressif.

On sent l’influence de la peinture intimiste hollandaise du XVIIe siècle ainsi que l’épure, la réserve, l’élégance discrète du style nordique.

L’OEUVRE

Cette série propose une ré-interprétation très personnelle des tableaux de Vilhelm Hammershoi, peintre danois de la fin du XIXe - début XXe. Considéré comme le maître de la peinture danoise, il construit, dans une palette resserrée, un univers de dépouillement, d’intériorité et de silence.

Des personnages souvent vus de dos semblent plongés dans une profonde méditation, figés dans l’immobilité et le silence. Des portes entr’ouvertes, des murs vides, des fenêtres ne laissant rien voir du dehors, mais baignées par des rayons de lumière.

Clark et Pougnaud ont choisi une unité chromatique pour leur série « Lost in meditation ». Tous les intérieurs sont dans une tonalité bleu-gris, les pointes de couleur étant apportées par les meubles. Pour ces images ils ont utilisé avant leur disparition, les derniers films en lumière artificielle Kodak EPY afin de retranscrire la lumière froide et bleutée de l’Europe du nord. Ces deux artistes, couple dans la vie, ont développé un style aux forts accents pictorialistes, mélange d’ingénuité, de rêves d’enfants, de réalisme coloré, de mystère et d’humour.

LES PHOTOGRAPHES

La technique de Clark et Pougnaud leur est très particulière. Pougnaud est peintre. Elle construit des décors sous la forme de maquettes. Clark les photographie. Ensemble, ils font les éclairages. Les personnages sont photographiés séparément puis insérés dans les décors. A la différence des travaux de Charles Matton, les maquettes ne sont pas finalisées, ce sont simplement des éléments de décor. Et surtout les lieux sont habités par des êtres humains en chair et en os.

Leur travail se situe dans le mouvement de la figuration narrative. Son originalité réside dans la dualité entre l’utilisation des techniques numériques contemporaines – ils ont été lauréats du Prix Arcimboldo pour la création photographique numérique – et un univers visuel pictural se référant à des peintres du passé (Hommage à Edouard Hopper, Prix HSBC 2006) ou à des thèmes classiques (Les contes de fées, Les bourgeoises d’Angoulême).


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.