Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Musée du Louvre

Exhibition Detail
Conférence: Politique et théologie. Raphaël et les papes dans les fresques des Stanze
Entrée principale par la Pyramide
75001 Paris
France


October 25th, 2012 6:00 PM - 8:00 PM
 
Rencontre de Leon ler et d\'Attila, RaphaëlRaphaël, Rencontre de Leon ler et d'Attila

© Courtesy of the Musei Vaticani
> QUICK FACTS
EVENT TYPE:  
Other
WEBSITE:  
http://www.louvre.fr
NEIGHBORHOOD:  
1st Arrondissement
PHONE:  
01 40 20 53 17
OPEN HOURS:  
daily except Tuesdays, 9am-6pm. Late-night opening until 10 pm on Wednesdays and Fridays.
> DESCRIPTION

par Arnold Nesselrath, musée du Vatican, Rome et université Humboldt, Berlin
Conférence suivie d’une séance de dédicace à l’auditorium.

De la politique dans chaque coup de pinceau

Lorsque les visiteurs des papes étaient accueillis dans les Stanze, c’est tout le programme politique de Jules II et de Léon X qui se présentait à leurs yeux. Le dialogue entre le peintre et ses commanditaires ne relève donc pas de l’imagerie romantique. Il eut une part essentielle dans la conception de ces grands cycles picturaux : dans la bibliothèque privée de Jules II domine la Dispute du Saint Sacrement, une imposante célébration de la théologie entre ciel et terre, à côté du Parnasse qui annonce un nouvel âge d’or placé sous l’égide du pontife. Le cycle de la Chambre d’Héliodore illustre le soutien que Dieu accorde à son peuple dans l’histoire et la Chambre de l’Incendie du Bourg transpose certains thèmes de la politique du temps. Les différences entre les fresques correspondent à la diversité de visées de leur commanditaires. C’est dire que leur exécution répondait à certains buts, dans un contexte historique précis. En les traduisant dans toute leur force, l’art de Raphaël nous a laissé un témoignage majeur sur l’une des périodes les plus déterminantes des temps modernes.

Biographie et bibliographie sélective

Arnold Nesselrath est responsable du département scientifique et des laboratoires des musées du Vatican ; il est également professeur d’histoire de l’art à l’université Humboldt de Berlin. Ses principaux domaines de recherche sont l’art et l’architecture de la Renaissance ainsi que la fortune de l’antique.

En parallèle à ses activités universitaires, après avoir entrepris en 1982 une collaboration avec les musées du Vatican, il mène depuis 1995 le chantier d’étude et de restauration des fresques du Vatican.

Parmi les nombreux chantiers qu’il a dirigés, mentionnons notamment : au Vatican, les Stanze de Raphaël, les fresques du Quattrocento de la chapelle Sixtine, la chapelle Nicolina (Fra Angelico), l’appartement Borgia (Pinturicchio) ainsi que la chapelle Paolina ; à Sainte-Marie-Majeure les mosaïques (ve siècle et Jacopo Torriti) et la chapelle Sforza de Michel-Ange (xvie siècle) ; au Latran le Christ achéropite du Sancta Sanctorum (vie siècle). Les résultats de ces restaurations ont été souvent consignés dans ses publications.

Il a aussi été commissaire (ou co-commissaire) de plusieurs expositions dont : « Raffaello Architetto » (Rome, 1984), « Raffaello in Vaticano » (Città del Vaticano, 1984), « Gherardo Cibo alias Ulisse Severino da Cingoli » (Sanseverino Marche, 1989), « Angels from the Vatican. The Invisible Made Visible » (exposition itinérante dans sept villes des États-Unis et à Toronto, 1998-1999), « Hochrenaissance im Vatikan (1503-1534). Kunst und Kultur im Rom der Päpste I » (Bonn, 1998), « Carlo Magno a Roma » (Città del Vaticano, 2000), « La Roma di Leon Battista Alberti » (Rome, 2005), « Barock im Vatikan. Kunst und Kultur im Rom der Päpste II (1572-1676) » (Bonn et Berlin, 2006), « Laocoonte. Alle Origini dei Musei Vaticani » (Città del Vaticano, 2006), « Raphael. Cartoons and Tapestries for the Sistine Chapel » (Londres, 2010), « Himmlischer Glanz » (Dresde, 2011).

En 2009 au musée du Louvre, il participait aux journées d’étude autour de la collection de peintures de Raphaël et de son atelier, suivies d’une journée de restitution publique (« Raphaël à Rome. Les dernières années », Auditorium du musée du Louvre, 25 juin 2010).

En compagnie de Rick Holt et avec le soutien du J. Paul Getty Trust, il a constitué la plus ancienne banque de données d’histoire de l’art, accessible sur Internet : le Census of Antique Works of Art and Architecture Known to the Renaissance, qui fait partie du projet interdisciplinaire du même nom auprès de l’université Humboldt qu’il dirige depuis 1981. Et avec Horst Bredekamp, il est directeur de rédaction de la revue Pegasus – Berliner Beiträge zum Nachleben der Antike qu'ils ont fondé en 1999.

Bibliographie sélective
« Raphael’s Archeological Method », in Raffaello a Roma, Rome, Edizioni dell’Elefante, 1986, p. 357-371.

« Das Fossombroner Skizzenbuch », Studies of the Warburg Institute, vol. XLI, Londres, Warburg Institute, 1993.

 « Il Cortile delle Statue : luogo e storia », in Il Cortile delle Statue – Der Statuenhof des Belvedere im Vatikan, sous la dir. de Matthias Winner, Mayence, P. von Zabern, 1998, p. 1-16.

Census of Antique Works of Art and Architecture Known in the Renaissance, Project Dyabola, Humboldt-Universität zu Berlin et Munich, Biering & Brinkmann, 2003.

Vatican – La chapelle Sixtine – Le Quattrocento, Milan, FMR et Cité du Vatican, Musei Vaticani, 2004 (édition française et italienne).

Laocoonte – alle origini dei Musei Vaticani, catalogue d’exposition, dir. Francesco Buranelli, Paolo Liverani et Arnold Nesselrath, Rome, Musei Vaticani, 18 novembre 2006 – 28 février 2007, Rome, « L’erma » di Bretschneider, 2006.

« The Codex Stosch : Surveys of Ancient Buildings by Giovanni Battista da Sangallo », Pegasus – Berliner Beiträge zum Nachleben der Antike, vol. VIII, Berlin, 2006, p. 9-90.

« Impressionen zum Pantheon in der Renaissance », in Pegasus – Berliner Beiträge zum Nachleben der Antike X, 2008, p. 37-84 (édition anglaise: « Impressions on the Pantheon in the Renaissance », in The Pantheon, sous la dir. de Marc Wilson Jones et Tod Marder, Cambridge, Cambridge University Press).

Raphael: Cartoons and Tapestries for the Sistine Chapel, catalogue d’exposition, dir. Mark Evans, Clare Browne et Arnold Nesselrath, Londres, Victoria & Albert Museum, 8 septembre - 17 octobre 2010, Londres, V&A Publishing, 2010.

Himmlischer Glanz: Raffael, Dürer und Grünewald malen die Madonna, catalogue d’exposition, dir. Andreas Hennin et Arnold Nesselrath, Dresde, Gemaldegalerie Alte Meister, Staatliche Kunstsammlungen, 6 septembre 2011 – 8 janvier 2012, Munich, Prestel, 2011.

 « Raffaels Kinder », in Die Sixtinische Madonna – Raffaels Kultbild wird 500, catalogue d’exposition, dir. Andreas Henning, Dresde, Gemäldegalerie Alte Meister, Staatliche Kunstsammlungen, 26 mai – 26 août 2012, Munich – Londres – New York, Prestel Verlag, 2012, p. 58-67.

 


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.