STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Palais de Tokyo

Exhibition Detail
Pussy Riot
13, Ave du Président Wilson
75016 Paris
France


June 21st, 2012 - September 1st, 2012
 
La marche des Pussy Riots, Victoria LomaskoVictoria Lomasko, La marche des Pussy Riots,
2012
© Courtesy of the artist and Palais de Tokyo
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.palaisdetokyo.com
NEIGHBORHOOD:  
16th Arrondissement
EMAIL:  
accueil@palaisdetokyo.com
PHONE:  
+33 (1) 47 23 54 01
OPEN HOURS:  
Tue-Sun 12pm - 12 am
> DESCRIPTION

Trois des membres du groupe féministe et écologiste punk-rock russe «Pussy Riot» sont emprisonnés depuis février 2012, à la suite d’une de leur performance non autorisée 

Les Alertes sont des invitations faites à des artistes et commissaires d’exposition à investir un espace du Palais de Tokyo et à réagir au fil brûlant de l’actualité, qu’elle soit politique, économique ou émotionnelle. «Le cas Pussy Riot», première Alerte présentée au Palais de Tokyo, est un projet à l’initiative d’Andreï Erofeev, commissaire et critique d’art russe.
 
Trois des membres du groupe féministe et écologiste punk-rock russe «Pussy Riot» sont emprisonnés depuis février 2012, à la suite d’une de leur performance non autorisée dans la cathédrale moscovite du Christ Saint-Sauveur, lors de laquelle elles exhortaient la Vierge Marie à congédier Vladimir Poutine et Kirill, patriarche de toutes les Russies, au son d’un Te Deum revisité.  
 
Le procès : 
Après 6 mois de détention provisoire, en attente de jugement, la sentence est tombée.
Les trois jeunes femmes du groupe de punk rock russe Pussy Riot ont été condamnées chacune à deux ans de camp, vendredi 17 août, par un tribunal de Moscou, pour "vandalisme" et "incitation à la haine religieuse", à l'issue d'un procès qui a acquis une résonance internationale. 
Les trois jeunes femmes ne déposeront pas de demande de grâce présidentielle et déclarent "C'est à lui de nous demander (...) de le gracier."

Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.