STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Galerie Bertrand Grimont

Exhibition Detail
Révélations
203 bis rue Saint Martin
75003 Paris
France


January 8th, 2011 - February 26th, 2011
Opening: 
January 8th, 2011 6:00 PM - 9:00 PM
 
Two artists, one galerist, Bertrand PlanesBertrand Planes, Two artists, one galerist,
2008
© Courtesy of the artist and Galerie Bertrand Grimont
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.bertrandgrimont.com
NEIGHBORHOOD:  
3rd Arrondissement
EMAIL:  
info@bertrandgrimont.com
PHONE:  
+0331 42 71 30 87
OPEN HOURS:  
Tuesday till Saturday /// 2:00pm - 7:00 pm
TAGS:  
sculpture, photography
> DESCRIPTION

L'univers est rempli d'objets de convoitise qui disparaissent rapidement à nos yeux. Phagocytés par la banalité de l'usage, ils en deviennent transparents. Produits de consommation intégrés au quotidien, ils transitent d'un état à un autre avant de finir au rebut. Leur présence criarde s'amenuise en un bruit blanc.

En scrutateurs du monde, Cyril Hatt et Bertrand Planes choisissent avec soin quelques uns de ces objets avant de leur faire subir un double processus. Par le truchement de l'image, chacun des volumes est dans un premier temps déconstruit. Cyril Hatt saisit toutes les facettes de l'objet choisi, chacune étant contenue dans une photographie de format standard. Fragmenté, l'objet explose et disparait. Bertrand Planes capte la surface du volume et met en mémoire les couleurs, les textures, les aspérités données par le temps. Une fois saisie dans son intégralité, la surface est recouverte de blanc, donnant à la matière une neutralité qu'elle ne possédait pas.

Second mouvement et retour à l'unité : les photographies parcellaires sont réagencées de façon à former le volume initial, couturé aux jointures par des agrafes. Les sculptures de Cyril Hatt sont suffisamment accidentées et déformées pour que l'idée du trompe-l'œil n'effleure personne, reste l'évocation en creux d'un objet devenu sujet. Bertrand Planes donne à ses volumes la possibilité de se réapproprier leur surface d'origine. Recouverts d'une peinture photosensible sur laquelle est projetée leur propre image précédemment captée, ils en deviennent ainsi le réceptacle.

Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait autres, les objets perdent en matérialité ce qu'ils gagnent en évocation. Les images latentes peuvent apparaitre, le réel tangible peut disparaitre, les œuvres de Cyril Hatt et de Bertrand Planes se construisent de ces transmutations.



Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.