STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Paris

Le M.U.R.

Exhibition Detail
Exposition d'A1ONE
Curated by: Le M.U.R.
Place verte
Croisement de la rue Oberkampf et de la rue Saint Maur (Paris 11ème)
75011 Paris
France


June 26th, 2010 - July 15th, 2010
Opening: 
June 26th, 2010 7:00 PM - 8:00 PM
 
, A1oneA1one
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://lemur.asso.fr
NEIGHBORHOOD:  
11th Arrondissement
EMAIL:  
associationlemur@gmail.com
OPEN HOURS:  
Collage tous les 15 jours.
TAGS:  
graffiti/street-art
COST:  
Gratuit
> DESCRIPTION

A 28 ans, A1ONE (prononcer [əˈləʊn], c’est à dire « seul » en Anglais) fait déjà partie de l’histoire : celle du graffiti. A l’instar d’un TAKI183 qui signa les premiers tags à New York au début des années 70, A1ONE est le premier artiste urbain de tout le Moyen Orient.

Les bombes de la guerre Iran-Iraq marquent les premières années de sa vie. Sur les murs de Téhéran, la propagande islamique et les immenses portraits des martyrs de la révolution, sont ses premiers chocs visuels. Son travail n’est pas politique mais il s’adresse à tous. Les petites gens ne poussent pas les portes de galeries? Tant pis, A1ONE ira à eux. Nous sommes en 2003, il commence à peindre clandestinement sur les murs de Téhéran, devenant ainsi le premier artiste urbain du Moyen Orient. Artiste multifacettes, A1ONE synthétise des influences toutes plus éclectiques les unes que les autres. Touche-à-tout stylistique (graffs, bombes, pochoirs), il passe sans problème existentiel de la critique sociale européenne à  l’art aborigène australien ou du graffiti hip-hop à la calligraphie islamique. Son studio, 50m2 sous terre dans le centre névralgique de Téhéran, abrite un réservoir de jeunes talents underground de la capitale. Sa mission, si elle ne relève pas du total impossible, reste d’une complexité sans équivalent dans la région.

A1ONE persiste et signe en s’exposant quotidiennement aux représailles. Car en Iran comme ailleurs, le graffiti est un délit.


 


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.