STREET now open! Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Worldwide
Monsieur Enz (+33 (0)6 98 07 20 52)
Les créations de Enz _ 66370 PEZILLA LA RIVIERE _ FRANCE
Les créations de Enz, 12, rue la Serre Montèze, 66370 Pézilla la Rivière, LANGUEDOC-ROUSSILLON, France
December 4, 2009 - January 1, 2011


Enz interview for the Chinese public

1) - Is Enz a pseudonym? 

- Chose this name in 1978, while being psychologically wuxing (Japanese mushin), for phonetics: the noise which an object launched in l' could make; space. Then domiciled with Antwerp, j' noted qu' in Dutch the Enz orthography was the diminutive of and will cetera. Taking into consideration my successive existence in this life, this name corresponded to me perfectly.  

2) Why Art of Self?

- In 1974, I noted by reading Essais on the Zen Buddhism, of Japanese Daisetz Teitaro Suzuki, that the interior, psychological state which I had reached was already conceptualized since of the centuries by Chinese Zen patriarchs, under the term of wuxing. It is of this state that one " reached " self and c' is of this state which my Article proceeds.

Enz is also an anagram of Zen. Enz all the more corresponded to me to be named.

3) But what means wuxing?

- I you references with the books of Daisetz Teitaro Suzuki, its tests and its Handbook of Zen Buddhism. Suzuki says to us that mushin means literally “not-mental” or “not-thought”, and that one could employ a circumlocution like “being released of the attachment to mental”. However, to seize that wuxing is ultimate to be released, it should be carried out. To apprehend intellectually is not enough.

4) - Your step is it of religious order or at least spiritual ?

- What one generally understands by spiritual too vague and is attached to a-priori. I prefer to say that I simply speak about the intelligence to be it and of the existence. However my approach could be considered field of what others name paranormal, state of consciousness modified. With that I would prefer that one indicates the elsewhere tachyonique one, this word elsewhere than Einstein had registered on the other side of the cone of light, beyond the absolute border of our universe. However, in truth my step is very different, because even this “elsewhere” is field of what the Buddhists name Mâyâ, the Illusion. But what does that want to actually say? For nothing is not used to seek to include/understand it intellectually, it should be seized by its own realization.

5) - What you by beyond the border of our universe hear?

- It is a question of seizing how we perceive finished, which we actually understand by finished. The infinite one compared to our finished, with our space time, such as the traditional astrophysicists hear it? The Russian astrophysicist of avant-garde Andreï Linde called in connection with cosmos that the universes are like Russian headstocks (matriochkas). The French astrophysicist Laurent Nottale speaks about multivers, of parallel universes. The scientific data of points of today, by the means of quantum mechanics, like theory of the cords and great M, join those of the most daring metaphysics of antan.

6) Which report/ratio has this answer with the Art of Self?

- With you to discover it.

7) - Something to add ?

- Wuxing is the psychological equivalent of this C.G. Jung and analytical psychology names it Oneself, that one " réalise" by the existential and interior Odyssey which it names " individuation". For the alchemists it is about the Philosopher's stone, afterwards many destruction, of the calcinations, dead and the rebirths in the crucibles of the passages of coarse to subtle, to Pierre, the Jewel, it Oneself.

8) Your quotations of the books of Suzuki in general indicate your interest for the Asian culture?

- I have a visceral report/ratio with all that touches in Asia. It is as a remote family which I love and which I would find afterwards many adventures. Then to come on your premise, to expose my work in your country, to translate my writings in your language… In short! To divide with you, and by you with the whole of the men, such is my wish. 

___________________________________

1) - Enz est-ce un pseudonyme?

- J'ai choisi ce nom en 1978, en étant psychologiquement wuxing (japonais mushin), pour la phonétique : le bruit que pourrait faire un objet lancé dans l'espace. Alors domicilié à Anvers, j'ai constaté qu'en néerlandais l’orthographe Enz était le diminutif de et cetera. Au regard de mes existences successives en cette vie, ce nom me correspondait parfaitement.

2) Pourquoi Art du Soi?

- En 1974, j’ai constaté en lisant Essais sur le Bouddhisme Zen, du japonais Daisetz Teitaro  Suzuki, que l’état intérieur, psychologique que j’avais atteint était déjà conceptualisé depuis des siècles par des patriarches Zen chinois, sous le terme de wuxing. C’est de cet état que l'on "atteint" le Soi et c'est de cet état que procède mon art.

Enz est aussi un anagramme de Zen. Enz me correspondait d’autant plus pour me nommer.

3) Mais que signifie wuxing ?

- Je vous renvois aux livres de Daisetz Teitaro Suzuki, ses essais et son Manuel de Bouddhisme Zen. Suzuki nous dit que mushin signifie littéralement « non-mental » ou « non-pensée », et qu’on pourrait employer une circonlocution comme « être libéré de l’attachement au mental ». Toutefois, pour saisir que wuxing est ultime pour se libérer, il faut le réaliser. L’appréhender intellectuellement ne suffit pas.

4) –Votre démarche est-elle d’ordre religieux ou du moins spirituel ?

- Ce que l’on entend généralement par spirituel est trop vague et attaché à des aprioris. Je préfère dire que je parle simplement de l’intelligence de l’être et de l’existence. Pourtant mon approche pourrait être considérée du domaine de ce que d’autres nomment paranormal, état de conscience modifié. A cela je préférerais que l’on indique l’ailleurs tachyonique, ce mot ailleurs qu’Einstein avait inscrit de l’autre côté du cône de lumière, au-delà de la frontière absolue de notre univers. Cependant, en vérité ma démarche est toute autre, parce que même cet « ailleurs » est du domaine de ce que les bouddhistes nomment Mâyâ, l’Illusion. Mais qu’est-ce que cela veut dire en réalité ? A rien ne sert de chercher à le comprendre intellectuellement, il faut le saisir par sa propre réalisation.

5) – Qu’entendez-vous par au-delà de la frontière de notre univers ?

- Il s’agit de saisir comment nous percevons le fini, ce que nous entendons en réalité par fini. L’infini par rapport à notre fini, à notre espace temps, tels que les astrophysiciens classiques l’entendent ? L’astrophysicien russe d’avant-garde Andreï Linde dit à propos du cosmos que les univers sont comme des poupées russes (matriochkas). L’astrophysicien français Laurent Nottale parle de multivers, d’univers parallèles. Les données scientifiques de pointes d’aujourd’hui, par le biais de la mécanique quantique, comme de la théorie des cordes et du grand M, rejoignent celles de la plus audacieuse métaphysique d’antan.

6) Quel rapport a cette réponse avec l’Art du Soi?

- A vous de le découvrir.

7) - Quelque chose à ajouter ?

- Wuxing est l’équivalent psychologique de ce C.G. Jung et la psychologie analytique nomme le Soi, que l’on "réalise" par l’Odyssée existentielle et intérieure qu’elle nomme "individuation". Pour les alchimistes il s’agit  de la Pierre Philosophale, après bien des destructions, des calcinations, des morts et des renaissances dans les creusets des passages du grossier au subtil, jusqu’à la Pierre, le Joyau, le Soi.

8) Vos citations des livres de Suzuki indiquent-elles votre intérêt pour la culture asiatique en général ?

- J’ai un rapport viscéral à tout ce qui touche à l’Asie. C’est comme une famille lointaine que j’aime et que je retrouverais après bien des péripéties. Alors venir chez vous, exposer mon travail dans votre pays, faire traduire mes écrits dans votre langue... Bref ! Partager avec vous, et par vous avec l’ensemble des hommes, tel est mon souhait.

_________________________

 

- 1/ - Enz是否是假名?

- 我在1978年选择了这个名字,当心理上wuxing (日本mushin)时,为语音学: 对象在l'发射的噪声; 能做; 空间。 然后定居与安特卫普, j' 着名的qu' 在荷兰Enz拼写法是爱称并且将cetera 考虑到我的连续存在这生活中,这个名字完全对应了于我。

2/ --为什么自已艺术?

- 1974年,我由在禅宗佛教的读的Essais注意了,日本Daisetz Teitaro铃木,内部,心理状态我到达了从那以后已经被概念化世纪由中国禅宗族长,在wuxing之下的期限。 l'的是这个状态; " atteint" 自已和c' 我的艺术进行的是这个状态。

Enz也是禅宗变位字。 Enz更加对应了于我将被命名。

3/ - wuxing - wuxing是什么意思?

- 我您与Daisetz Teitaro铃木、它的测试和它的手册书的参考禅宗佛教。 铃木对我们说mushin逐字地意味没有精神没有想法,并且一个可能使用象被发布的遁辞附件给精神 然而,是最后的发布占领wuxing的那,它应该执行。 要智力捉捕不是足够。

4/ -您的方法是否是一宗教一个或一精神至少一个?

-什么一个人由太隐晦的精神通常了解和附有a-priori 我喜欢说我对智力讲话对假如是和存在。 然而我的方法可能被认为什么的领域其他命名奇异,修改过的知觉状态。 那我比爱因斯坦在光锥体的另一边登记了,在我们的宇宙之外更喜欢一个在别处表明tachyonique一,在别处这个词绝对边界。 然而,实际上我的步是非常不同的,因为甚而这在别处是什么的领域佛教徒命名Mâyâ,幻觉。 但是那想要实际上说什么? 对于没什么没有使用寻求包括或智力上了解它,应该由它自己的认识占领它。

5/ - 您意味什么由在我们的宇宙之外边界

- 我们必须了解我们赞赏有限的方式,什么我们由此真正地意味。 关于我们有限的无限,对我们的时空方式它由天文物理学家意味? 关于波斯菊天文物理学家Andreï林德说宇宙是象一套俄国玩偶(matriochkas) 就法国天文物理学家劳伦特Nottale而言它是“multiverse”或平行宇宙。 最大胆的前形而上学由今天跟随量子力学方式先进的科学数据合并,象绳子的理论和了不起的M

6/  -哪些是自已之间这答复和艺术的链接

-您只必须单独发现。

7/ -您是否有任何增加?  

- Wuxing是这C.G. Jung心理等值,并且分析心理学命名它,那一" réalise" 由它命名"的存在主义和内部冒险旅行; individuation" 对于方士它是关于Philosopher' s扔石头,之后许多破坏,锻烧、死者和在段落的坩埚的重生粗糙对微妙,对皮埃尔,珠宝,它。

 8/ -铃木的书的引文是否显示您的东部文化的兴趣?

-我有与一切的根深蒂固的连接和中国保持联系。 它是象我爱我的一个遥远的家庭,并且我能在许多冒险以后加入。

 



Posted by Enz Art on 10/21/09 | tags: sculpture

Related articles:

Les_rapaces VAR-MATIN _ nice-matin, Saint-Tropez, France, 24 septembre 1999
EXPOSITION A L’AMBASSADE Enz, l’art en strates Sans malheurs, Enz ne serait assurément pas l’artiste qu’il est aujourd’hui. Rien de tel qu’une ou deux saisons en enfer pour vous faire monter au paradis des peintres, diront certains. Enz, qui expose ces jours-ci à l’Ambassade du tourisme, n’en est pas là. Mais il le reconnaît bien volontiers, son parcours n’a pas été de tout repos… S’il a depuis relevé la tête, il assume le passé sans complaisance. « J’ai vécu sept en Afrique, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Cette période correspond à ma descente aux enfers. C’était vital. Il fallait que je me débarrasse de mes démons intérieurs pour pouvoir continuer. » Artiste autodidacte, peintre, sculpteur, écrivain, il laisse loin derrière lui les maltraitances subies dans une jeunesse passée à Roanne, pour s’élever vers la spiritualité et créer l’art du Soi ou art mushin. « Cet art est l’expression de ma réalisation intérieure. Il peut se traduire par la spontanéité avec laquelle je peins mes tableaux. » Pour s’en rendre compte, il suffit de s’immerger quelques minutes dans des œuvres telles que « Ecce Homo », qui dénonce les traits de nos personnalités les moins avouables, « L’Homotique » et cet homme machine au crâne prolongé de microprocesseurs. « La chasse aux papillons » et sa forêt devenue jungle ou encore « Sauvageons » et la rage d’une jeunesse qui veut sa place. Détail de taille, la matière première d’Enz n’est pas l’huile ou l’aquarelle, mais la résine. Ses tableaux, superpositions maîtrisées de couches de matière colorées d’où transparaît une photographie, trouvent toute leur dimension sur des supports de bois, fer ou verre. Mais aller plus loin ne servirait à rien. A chacun d’apprécier avec sa propre sensibilité cet « art en strates ». Ces jours-ci, Enz prépare la sortie de son prochain roman autobiographique, « Passage vers l’autre rive ». Une rive qui, ici bas, pourrait bien s’assimiler à Saint-Tropez où l’artiste compte s’installer avant un nouveau départ...
Les_rapaces GAZET VAN ANTWERPEN, Antwerpen, BELGIE, oktober 1979
In de galerij Sint-Maarten, Vlasmarkt 1, exposeert Enz tot november een serie ongewone en bizarre werken, een paar skulpturen en voorart een reekts panelen waaren de schilderkunst wordt verboden met extra-pikturale elementen scals poppetjes, knikkers, speelgoedautotjes, metalen ingrediënten e.d.m. Verwijst dit werk naar een plastishe futurologie of naar een gipsen Pompei? Gaat het om een voorwereldijke tematiek of betref het gewoon maat onze rauwe realiteit? Dit wat raadselachtige werk stoelt alleszins op dualiteiten zoals introvert en extravert, man en vrouw, agressie en huploosheid, materia en spiritualiteit, négatief en positief, licht en donker. Maar volgens de kunstenaar verwijzen die zogezegde tegenstellingen niet naar tegenstrijdigheden, maar naar een wellicht voor velen verhulde eenheld. Ook in het kieurengebruik ontdekt men het principe van wit en zwart, de afwisseling van dag en nacht. Zo zijn et kruimelige, gebarsten witte materies, gedifferentieerde blauwen, roden als bloed of als menie, maar ook haast terre pastellinten. Dit werk is rijk aan geestelijk geladen inhond en aan symbolen en technisch wordt dit alles gebracht via een eigen beeldende keuken. Wie mender oog heeft voor de spirituele en humane visie kan niettemin vreugde beleven aan de Kleur, die hij als een gestolde brij gebruikt en dikwijs het aspekt krijgt van een melkachtig magma of een toverachtig spatialisme. René TURKRI
Les_rapaces VAR-MATIN _ nice-matin, Saint-Tropez, FRANCE, july 29, 1999
MEET WITH ENZ A painter-writer, impassioned spirituality. Enz is a man with share. Self-educated artist, painter, sculptor and writer, it has well an original history with him. It is also a precursor, it invents a technique by coating successive layers of transparent matter. A manner which gives relief and a visual attraction surprising to its works. Badly treated by his father during all his youth, it decides to take its life in hand, while learning and while creating. He becomes a mystic, opening with the Buddhist culture, to the Shamans, all kinds of spiritualities… Transforming its intended into initiatory rites. He advances then slowly, sometimes painfully, but leaves itself there. Un grand mystique It started to write in 1974. Eight small volumes are the result of this personal research. It publishes them itself, but are sold in large surface. Become painter after a decisive meeting with a woman, it takes as a starting point her, by her courses of Applied arts. Its artistic career begins thus in 1977. It is also a precursor, it invents a technique by coating successive layers of transparent matter. A manner which gives relief and a visual attraction surprising to its works. General-purpose, Enz admits that these two arts require completely different qualities, but to handle both brings an unquestionable balance to him. Painting calls upon spontaneous feelings when the writing requires an in-depth research. After being themselves installed in Burkina Faso, and having lived there during seven years, he regards himself as a true nomad which would like to stabilize itself. He hopes, in the future, to leave to live in the United States but does not feel ready. While waiting, it gets information to live in the area of Saint-Tropez. J.M.M.
Les_rapaces ARTSPEAK, New York, ETATS-UNIS, april 1997.
In the second show, “Tuning”, also from April 3 through 26, the French artist and novelist who goes by the single name Enz shows straling assemblage paintings with images that are alternately poetic and shocking. An autodidact widely versed in Jungian psychology and various esoteric religions, Enz, is a truly visionary talent. Howard FARBER





Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.