Chicago | Los Angeles | Miami | New York | San Francisco | Santa Fe
Amsterdam | Berlin | Brussels | London | Paris | São Paulo | Toronto | China | India | Worldwide
 
Brussels

TWIG Gallery

Exhibition Detail
Alex Brown
74, Rue Tenbosch
1050 Brussels
Belgium


January 13th, 2011 - February 19th, 2011
Opening: 
January 13th, 2011 6:00 PM - 9:00 PM
 
"Camp", Alex BrownAlex Brown, "Camp",
2010, Oil paint on canvas, 128,3 x 141 cm
© Alex Brown
> QUICK FACTS
WEBSITE:  
http://www.twiggallery.com
NEIGHBORHOOD:  
Center - Uptown
EMAIL:  
carole.levy@twiggallery.com
PHONE:  
+32 2 344 23 68
OPEN HOURS:  
Tuesday to Friday: 11am to 6.30 pm - Saturday: 12 pm to 6 pm
TAGS:  
Alex, BROWN, Art, gallery, brussles painting, abstract
COST:  
0
> DESCRIPTION

Né en 1966, à Des Moines, Iowa, USA.

Après ses études à New York, il retourne vivre et travailler dans sa ville natale.

 

Alex Brown élabore une méthode picturale propre et bouleverse le concept même du choix entre figuration et abstraction ; en partant d’une image réelle et en la transformant en quelque chose d’abstrait, Brown apprivoise sa peinture et lui donne du sens.

 

Tout comme Georges Seurat en son temps, Alex Brown est fasciné par les mécanismes de perception du monde qui nous entoure. Sans pour autant le classifier de post-impressionniste, il est certain qu’il existe une filiation dans la manière de fractionner puis de recomposer les images en zones de lumières et de couleurs.

 

Sans non plus le ranger dans le mouvement Op-art où l’abstraction est maître, sa pratique se base essentiellement sur l’optique; ses peintures fragmentées comme des mosaïques pixélisées rappellent le côté fascinant et hypnotisant des œuvres de Vasarely, certainement l’un de ses maîtres.

Les œuvres de Brown ne divulguent jamais tous leurs secrets au premier coup d’œil, mais après quelques instants d’observation, des images apparaissent dans le relief de la toile.

 

L’artiste explique que l’abstraction pure l’a toujours gêné par son manque d’orientation.

Le procédé mis en œuvre pour éluder ce choix (abstraction ou figuration), consiste à superposer plusieurs images (deux, parfois plus), pour n’en former plus qu’une seule, et nouvelle. Pour cela, l’artiste s’approprie des images à partir de cartes postales, de dépliants d’agences de voyages, de coupures de presse, de photos trouvées sur internet… des images qui n’ont donc aucun impact émotionnel.

Cet emboîtement de photos crée un espace où la signification devient secondaire et transfère l’attention première sur le pur plaisir des tons, des couleurs et de la précision du travail du peintre.

S’agit-il de « figuro-abstraction » ou d’ « abstro-figuration » ? A vous de choisir…

 


Copyright © 2006-2013 by ArtSlant, Inc. All images and content remain the © of their rightful owners.